ACTUS

Vidéos absurdes, pourquoi sont-elles efficaces ?

L’ère du « snack content »

2019 est placée sous l’ère du “snack content”. Le contenu vise à nous divertir et plus le format est court, plus notre intérêt grandit.
Les vidéos courtes et absurdes ont été boostées par de nombreuses applications : Vine, Instagram, et aujourd’hui Tik Tok. Celles-ci prennent une place de plus en plus importante.

On parle de “snack content” car l’internaute « grignote » des informations et du divertissement en temps limité. Ce contenu répond à une envie de la part du consommateur : celui-ci est devenu nomade, mobile et avec un temps limité à accorder à cette distraction.

La vidéo absurde, et généralement hilarante, est devenue un phénomène planétaire qui porte aujourd’hui un nom : le mème. Différents moyens : photographie, citation dessin, et vidéo… les mèmes inondent aujourd’hui nos réseaux sociaux et les animaux ne font pas exception.

Pourquoi les vidéos absurdes plaisent tant ?

Ce phénomène a fait l’objet d’une recherche poussée qui a été publiée en 2017 dans la revue Computers in Humain Behaviour par Jessica Gall Myrick qui nous confie : “Certaines personnes pourraient penser que regarder des vidéos de chats en ligne n’est pas un sujet suffisamment sérieux pour une recherche académique, mais le fait est que c’est un des usages les plus populaires d’internet aujourd’hui.”

  • Quels animaux sont utilisés ?

Les principaux animaux utilisés sont les animaux domestiques car ils sont attendrissants. Dans cette catégorie nous pouvons nommer : les chats, les chiens, les ânes, les singes, les lapins, les chèvres, les hamsters… ainsi que certains animaux sauvages comme les lions, les éléphants, les autruches ou encore les ours.

  • Des caractères similaires

Les comportements de nos compagnons à quatre pattes ne sont pas si différents des nôtres. Sur certaines vidéos ces animaux sont surpris, amusés, timides ou encore maladroits ce qui pousse les humains à créer un parallèle avec leur propre expérience ou celle de leurs proches.

  • Les sentiments positifs

Mais alors comment les matous réussissent à nous attendrir et à nous divertir ? Ces petites boules de poils nous délivrent une dose de réconfort non négligeable dans cette société où tout va toujours trop vite. D’autre part, on remarque que les individus ont besoin de calme et de détente pendant des périodes difficiles auxquelles le monde est confronté en ce moment.

Ces vidéos sont qualifiées de “bonnes pour le moral” et sont nommées maintenant de “Pet Therapy”.
https://www.youtube.com/watch?v=8N-MYYFLlWs

La chercheuse Jessica Gall Marick nous explique que cet acte est plutôt positif pour les internautes “Même s’ils regardaient des vidéos de chats sur YouTube pour procrastiner ou pendant qu’ils devraient travailler, l’avantage émotionnel pourrait vraiment aider les gens à prendre des tâches difficiles ensuite.”

Utilisation par les marques

A l’ère des réseaux sociaux et des smartphones, de nombreuses applications permettent de partager du contenu. Le format de vidéo court, impactant et diffusé sur le réseau social adéquat assure un visionnage et des partages en masse et donc un engagement fort de la part des internautes. Ils deviennent ainsi des ambassadeurs et relayent l’information sur la marque, augmentant sa notoriété.  70% des consommateurs estiment que le format vidéo apporte une meilleure image d’une entreprise et les exemples sont nombreux :

Bouygues télécom, en 2011 qui a remplacé les hommes par des chats dans sa publicité :
A la fin, une voix explique : « C’est parce que nous savons que vous aimez les films sur Internet avec des petits chatons que nous avons fait un film sur Internet avec des petits chatons. »
Spontex qui a fait d’un hérisson sa mascotte et plus récemment Volkswagen et la promotion de son Tiguan en 2017.

https://www.youtube.com/watch?v=59ZYrB8Ws7Y

https://www.youtube.com/watch?v=oCP470WNDnE

  • Créations de comptes pour les animaux sur les réseaux : la clé du succès

Connaissez-vous Grumpy Cat ? Cette chatte victime d’une malformation est une star de la toile depuis 2012 avec plus de 21 millions de vues ! Ses propriétaires ont décidé de lui créer des comptes sur les réseaux sociaux qui regroupent aujourd’hui des millions de fans. Sa maîtresse a même pu arrêter de travailler car son animal de compagnie a fait d’elle une millionnaire. Ces boules de poils sont alors de réelles cash-machines. Ce chat était estimé à 75 millions de dollars mais nous a malheureusement quitté le 17 mai 2019. L’absurde rend immortel !

Mais cela ne va-t-il pas trop loin ?

Aujourd’hui, les internautes souhaitent être plus que des spectateurs et les vidéos absurdes se sont transformées en challenges plus ou moins dangereux :
Mannequin Challenge qui consiste à se filmer en tenant une position figée, de préférence improbable ; ou encore Ice and Salt Challenge qui consiste à étaler du sel sur sa peau, puis à presser un glaçon dessus le plus longtemps possible. Résultat : une sensation de froid extrême difficilement supportable, et de graves brûlures de la peau.

Les mèmes sont présents partout sur nos écrans, mais attention à ne pas aller trop loin dans l’absurde !

© Marie Laure MIALON – Clémence GARREC

Vidéos absurdes, pourquoi sont-elles efficaces ?
To Top